Le petit Moneyslave

Infos sur le moneyslavery francophone

Humiliation verbale et physique

Qu'est-ce que se faire humilier ?

L'humiliation peut revêtir plusieurs formes. On voit souvent de l'humiliation verbale, que ce soit par écrit sur les réseaux sociaux, ou par oral lorsque le moneyslave appelle sa moneymiss par téléphone sur un numéro surtaxé. La Maîtresse insulte le moneyslave en le renvoyant à un statut d'être inférieur à elle. Souvent elle mettra en avant la petitesse du sexe, l'absence de relation sexuelle de son soumis moneyslave, ou encore la mocheté du corps de son moneyslave pour bien lui faire sentir qu'il est ridicule et inférieur à sa perfection. Bien sûr certaines le pensent vraiment, et d'autres jouent la comédie. La Maîtresse pourra par exemple exposer une photo du petit sexe de son moneyslave sur facebook, ou twitter. Elle pourra lui demander d'allumer sa webcam, de mettre un string sur la tête et un manche quelconque dans l'anus, puis de tourner en rond dans la pièce en chantant une chanson ridicule, juste pour rire, et ensuite diffuser la video sur sa page. Elle pourra l'obliger à porter un plug anal ou un string pour aller au travail, toute la journée, l'obliger à demander l'autorisation pour se masturber, l'obliger à demander l'autorisation pour offrir un cadeau à sa femme, etc...tout dépend de l'humeur perverse de la Maîtresse.

Pourquoi cela peut-il procurer un réel plaisir ?

Du côté de la Moneymiss, le fait d'humilier son moneyslave et en plus de lui prendre son argent, peut lui procurer un sentiment de toute puissance. Elle est très valorisée, et cela reste une des émotions humaines les plus puissantes, qui apporte donc beaucoup de plaisir. Elle se sent réellement supérieure. Elle n'a même pas besoin d'aller travailler, contrairement à la masse, puisque des hommes le font pour elles, alors même qu'elle se moque d'eux. Elle a compris qu'elle pouvait utiliser ces hommes. Certaines comprennent mieux que d'autres les rouages des pensées du moneyslave, pour mieux les exploiter, et ont souvent plus de succès. Du côté du moneyslave, c'est son tempérament de soumis qui est touché. Il se sent remis à sa place. C'est certainement son éducation, et son enfance, qui lui ont donné cette personnalité soumise : les humiliations de sa Maîtresse déclenchent des pulsions sexuelles puissantes. Souvent il ne se l'explique pas lui-même mais préfère l'admettre. Cette femme qui le domine est juste supérieure, ou en tout cas il aime à le penser, et c'est l'ordre des choses.

Quelques idées d'humiliation ou de manipulation perverse

Rappeler au moneyslave qu'il travaille vraiment pour sa Maîtresse. Qu'il se lève le matin et qu'il se dirige tel un zombie au travail pour reverser son gain à sa Patronne. Jouer sur la relation de couple du moneyslave : lui rappeler que même si sa femme n'est pas au courant de son vice, elle bosse aussi pour la Maîtresse car c'est l'argent du ménage qui revient à la Maîtresse. Insulter le moneyslave tout en lui disant qu'il va payer telle ou telle somme : Envoie-moi 300 euros salope, et que ça saute. Lui dire clairement de s'inscrire sur une plateforme de freelance et de prendre des missions, et d'indiquer l'IBAN de sa maîtresse dans les paramètres. En réel : faire payer son moneyslave pour venir faire le ménage chez sa maîtresse, pour amener la voiture au lavage, pour faire le jardin.